HARMONIC GENERATOR

HARMONIC GENERATOR

+ hell rules heaven + drive to the end


vendredi 19 avril 2013 à 20h30
Prévente : 10,80 € | Sur place :13 € | Club


Harmonic Generator est de retour à Marseille pour présenter son premier album produit par Mark Opitz ! Un concert exceptionnel au Moulin avant de repartir sur les routes en 2013 pour défendre cet album... Pour l'occasion, les marseillais de Hell Rules Heaven et Drive To The End seront présents pour assurer le show avec HG, grosse soirée heavy rock en perspective !


Originaires du sud de la France, Harmonic Generator est un groupe de cinq rockers distillant un heavy rock énergique et puissant.
Ils débutent leur carrière durant leur adolescence, donnant de nombreux concerts dans leur régions, et décident de partir en Australie en 2011. ils signent un contrat avec Blue Tongue Management et enregistrent leur premier single « Dead on the Ground », suivi d’une tournée à succès au pays des kangourous.
En 2012, Harmonic Generator retourne en Australie en faisant un détour par l’Angleterre, pour enregistrer son premier album avec les producteur Mark Opitz, et Colin Wynne, à Melbourne.
Ce nouveau producteur et les arrangements artistiques apportés créent une alchimie qui mènera le groupe dans une toute nouvelle direction.
Après une seconde tournée rondement menée en Australie, Harmonic Generator rentre en France, continuant d’enchainer les concerts, et préparant le lancement du clip de leur single « Nobody dies » et enfin de ce nouvel album tant attendu !





HELL RULES HEAVEN    

En 2009, Evan, Gerry, Ronnie et Thib, commencent à composer dans le studio qu'ils se sont aménagé, et créent Hell Rules Heaven. Du heavy metal fidèle à leurs influences.
Ils commencent les lives avec les tremplins régionaux, et des concentrations de motards. En 2012, ils rencontrent le producteur Charles Kallaghan Massabo (Censura!, Tess, Really Addictive Sound, Sikh), qui décide de les faire venir en Californie pour un LP.
Hell Rules Heaven enregistre un album pendant l'été 2012 à Los Angeles au Hobby Shop Studio, et tourne un clip pour leur single "Silver Eyes". Leur son est plus rythmé et se classe clairement dans le heavy rock à présent.
Aujourd'hui ils tournent pour promouvoir ce premier album.





Drive to the end    

Cette histoire commence par une simple conversation entre Clem (batterie et chœurs) et Lol (chant et guitare rythmique), un soir, dans un bar.
Rien ne pouvait suggérer que cette nuit, une passion allait naitre entre tous les membres de ce qui deviendra Drive to The End.
Ensuite, une rencontre entre les compositions lourdes de Manu (guitare lead et back vocals) et le jeu puissant de Clem, donne l’idée à ce batteur corrosif de proposer à Manu de se joindre au groupe … qui n'hésite pas ...
Lol connaissait Mathias (basse et chœurs) depuis l’enfance, mais ils n'étaient pas en bons termes depuis de nombreuses années. Une nuit, Mathias appela Lol, demanda à le voir afin de lui parler des brouilles qui les avaient séparés. Lol d'accord, ils ont parlé pendant un long moment. Dans cette conversation, Lol lui ai parlé de ce projet Rock. Mathias est intéressé et part acheter une basse et arrête la guitare.
Une seule répétition donnera lieu au groupe, avec une passion intense et un travail acharné de compositions originales. Le style est à la fois progressif et stoner, mélodique et musclé, mais toujours et surtout, il est rock !
Drive to The End, ce n'est pas seulement un groupe, c'est avant tout une histoire ...