ZAHO

ZAHO

+ RÉVOLUTION URBAINE


samedi 27 avril 2013 à 20h30
Prévente : 22 € | Sur place :25 € | Grande Salle


Zaho s’amuse et nous apaise. Pareille à une abeille, elle butine dans son Jardin d’Eden pour faire d’un hiver un printemps. Chez elle, l’amour est une question de mentalité ; il suffit d’y croire pour le réinventer partout où l’âme s’égare et doute. Chez elle, l’Autre est une nécessité absolue qu’il faudrait convoquer, interpeller,solliciter et inviter au partage. Dans son nouvel album « Contagieuse », Zaho exulte.


Sa voix se veut un appel à l’évasion, à l’exorcisation du sort et à la reconquête de ces petits instants de bonheur que l’on a tendance à perdre de vue.

De «Boloss» à «Quelqu’un d’autre», de «Tourner la page» à «Imagine», Zaho pourchasse les interrogations quotidiennes pour leur donner un sens, une raison, une réponse toute simple faite d’espoir et de courage. Telle une gazelle éprise de sa liberté, elle parsème son parcours d’oasis rassérénées et l’on se surprend à vouloir pour soi toutes les quiétudes du monde. Je n’ai pas vu passer le temps.

Peut‐être écoutait‐il, lui aussi, chanter Zaho. N’est‐ce pas ainsi que survivait Nazish l’Afghan parmi les décombres et le fantôme des époques bénies? Oui, Nazish, on mange pour ne pas mourir de faim et on chante pour s’entendre vivre. Sur cette autoroute écrasée de soleil, j’ai lu dans les yeux de ma cadette que rien n’est tout à fait perdu, qu’il existe sur notre terre des êtres de lumière en mesure de transformer la Vallée des ténèbres en piste de danse.

Zaho est de ces êtres‐là. Elle est le chant rédempteur de nos infortunes, le chant qui nous rajeunit et qui résonne en nous comme le refus de céder aux soucis notre part d’insouciance.





REVOLUTION URBAINE    

Revolution UrbainE groupe de rap du centre ville de Marseille 3 Rappeurs, 3 styles et 3 univers différents. Zino, Makiavel, Briganté et leur Dj la Meche.